jazz é-tap
compagnie musique live, théâtre & claquettes
l'art comme aventure humaine
l'art au service de la rencontre
 

la compagnie | philosophie

CV, curriculum vitae, parcours de vie et philosophie de Laurent Bortolotti, fondateur de la "compagnie jazz é-tape". Improvisation musicale et dansée, spectacle, spectacle de rue, animation, concert de claquettes, tap dance, théâtre, théâtre musical, danse-théâtre, musique acoustique jazz  - swing, middle jazz, mainstream, bebop, jazz moderne, jazz contemporain et expérimental, musique cubaine, latine et brésilienne, funk. Lausanne, Suisse.
 

l'art comme aventure humaine
l'art comme possibilité de rencontre

parcours de Laurent Bortolotti, fondateur

La philosophie de la compagnie jazz é-tap est indisociable de mon parcours personnel. C'est de manière empirique, au fil des expériences, que j'en suis venu à découvrir ma motivation profonde à être artiste de scène et à vouloir créer des projets avec d'autres artistes, réunis dans la compagnie jazz é-tap.

Mon nom est Laurent Bortolotti. J'ai grandi dans la petite ville d'Yverdon-les-Bains, en Suisse. Adolescent, je fus mordu par le virus du jazz à l'écoute de 78T trouvés dans une brocante. Cette musique me portait à bouger. Un jour je vis Fred Astaire à la télévision... la passion des claquettes ne m'a jamais quitté depuis.

Parmi les enseignants de claquettes qui m'on le plus influencé, je citerai Gilbert et Fabrice Martin (Lausanne, Suisse), Barbara Duffy (New York, USA), Rhythm Kaneko (Tokyo, Japon), Heather Cornell (New York, USA), Lane Alexander (Chicago, USA) et Sam Weber (San Francisco, USA). Ces enseignants me firent découvrir que les claquettes offraient la possibilité d'une expérience musicale du mouvement en rendant "visible" la musique jazz. C'est cela qui me conduisit à créer la "compagnie sucre et piment" en 2004 rebaptisée "jazz é-tap" depuis 2015.

Depuis 2006, grâce au travail d'Inez Cierna (Atelier ET - Lausanne, Suisse) et de Noah Pikes (Roy Hart Theatre - Malérargues, France) je me suis tourné progressivement vers le théâtre qui ouvrait pour moi un potentiel expressif nouveau pour les claquettes, les "processus" utilisés dans le théâtre étant aussi applicables aux claquettes, surtout lorsqu'il s'agit d'improvisation.

En 2011, j'eu l'occasion d'animer des ateliers de théâtre au sein du mouvement ATD Quart Monde, une ONG qui oeuvre contre la misère et l'exclusion sociale. En 2012, je découvris le travail du Jump Rhythm Jazz Project qui mélange voix et mouvement sur musique jazz. Ces expériences me permirent de découvrir le formidable potentiel de l'art comme "aventure humaine" et comme "possibilité de rencontre" au-delà de la création esthétique. Cela me donna un nouvel élan qui me conduisit à continuer de me former en claquettes avec Daniel Borak (Winterthur, Suisse), Jason Janas (New York, USA), Danny Nielsen (Vancouver, Canada), Cartier Williams (New York, USA), Guillem Alonso, Roser Font et Laia Molins (Barcelone, Espagne) ainsi qu'à lancer la compagnie jazz é-tap dans de nouveaux projets...