jazz é-tap
compagnie musique live, théâtre & claquettes
l'art comme aventure humaine
l'art au service de la rencontre
 

la compagnie | le fondateur

 

CV, curriculum vitae, parcours de vie et philosophie de Laurent Bortolotti, fondateur de la "compagnie jazz é-tape". Improvisation musicale et dansée, spectacle, spectacle de rue, animation, concert de claquettes, tap dance, théâtre, théâtre musical, danse-théâtre, musique acoustique jazz  - swing, middle jazz, mainstream, bebop, jazz moderne, jazz contemporain et expérimental, musique cubaine, latine et brésilienne, funk. Lausanne, Suisse.
photo: Sonia Jung
 

J'ai grandi dans la petite ville d'Yverdon-les-Bains, en Suisse. Adolescent, je fus mordu par le virus du jazz à l'écoute de 78T trouvés dans une brocante. Cette musique me portait à bouger. Un jour je vis Fred Astaire à la télévision... la passion des claquettes ne m'a jamais quitté depuis.

Parmi les enseignants de claquettes qui m'ont le plus influencé, je citerai Gilbert et Fabrice Martin (Lausanne, Suisse), Barbara Duffy (New York, USA), Rhythm Kaneko (Tokyo, Japon), Heather Cornell (New York, USA), Lane Alexander (Chicago, USA), Sam Weber (San Francisco, USA), Jason Janas (New York, USA), Danny Nielsen (Vancouver, Canada), Cartier Williams (New York, USA) et Guillem Alonso (Barcelone, Espagne). Chacun de ces enseignants me fit découvrir à sa manière que les claquettes offraient la possibilité d'une expérience musicale du mouvement en rendant "visible" la musique jazz. C'est cela qui me conduisit à créer la "compagnie sucre et piment" en 2004 rebaptisée "jazz é-tap" en 2015.

De 2006 à 2011, grâce au travail d'Inez Cierna (Atelier ET - Lausanne, Suisse) et de Noah Pikes (Roy Hart Theatre - Malérargues, France) je me suis tourné progressivement vers le théâtre qui ouvrait pour moi un potentiel expressif nouveau pour les claquettes.

En 2011, je m’engageai au sein du mouvement ATD Quart Monde, une ONG qui oeuvre contre la misère et l'exclusion sociale. J’y animai des ateliers d’expression théâtrale. En 2012, je découvris le travail du Jump Rhythm Jazz Project qui mélange voix et mouvement sur musique jazz. Ces expériences me conduisirent à créer plusieurs projets transdisciplinaires mêlant théâtre, récits de vie, musique live, claquettes et danse : âtman (2013-2016) et office life 3.0 (2014-2017).

En 2018 et 2019, je traversai à 2 reprises l’Amérique centrale en bus depuis le Nicaragua jusqu’au Mexique en dansant dans la rue. Ces expériences me conduisirent à concevoir panamericana central (2019) un récit de voyage conté en musique, claquettes, reportages vidéo et témoignages de vie.

Le Covid se révéla être un formidable tremplin pour moi. En 2020, je reçu une bourse de développement artistique de la part du Canton de Vaud ainsi qu’une soutien financier spécial de la part de la Fondation Parallèle pour développer ma pratique des claquettes comme instrument de percussion dans le jazz. Cela me permis de mettre sur pieds de nouvelles collaborations avec des musiciens en suisse et à étrangers.